« Avant tout, chantez spirituellement. Regardez vers Dieu dans chaque mot que vous chantez. Désirez lui plaire plus que vous-mêmes ou toute autre personne ? Afin de faire cela, concentrez-vous strictement sur le sens de ce que vous chantez et que votre cœur ne soit pas entraîné par la musique mais offert à Dieu continuellement. Que votre chant soit donc comme le Seigneur l’approuvera et vous récompensera quand il viendra dans les nuages célestes. » John Wesley

En relisant ces quelques lignes de John Welsey, nous pouvons nous questionner personnellement sur la manière de louer Dieu.
Wesley fait ressortir l’importance du sens des paroles des chants mais aussi le fait que la musique ne prenne pas l’ascendant sur tout le reste.

Aussi, est-ce légitime de se questionner sur son époque sans risquer de passer pour un vieux réactionnaire..? 

Bénissons Dieu de la formidable qualité musicale et de tout le travail fournit par nos chantres, musiciens et techniciens et pensons à les encourager pour toutes ces choses et à prier pour eux.
Toute cette qualité qui ravit nos oreilles ne doit pas nous nous détourner du véritable objectif. Plus qu’une harmonie audible, les chants doivent nous faire entrer dans une harmonie spirituelle avec le Seigneur et nos frères et soeurs.

Veillons à ne pas perdre le contenu au profit de la forme.
Car l’important n’est pas de trouver la rime agréable à écouter si pour y parvenir on porte atteinte au véritable message de la Parole de Dieu. L’annonce du véritable message en respectant les enseignements bibliques et la portée spirituelle des paroles d’un chant, doivent être les priorités recherchées autant lors de la composition, de la traduction ou de l’interprétation et tout le reste doit uniquement servir et accompagner ces choses essentielles.

La bonne louange vise les coeurs et pas essentiellement les oreilles, elle appelle à diriger les regards de chacun vers Dieu et pas vers ceux qui officient sur l’estrade. Elle entraîne finalement la foule jusqu’à Dieu par des déclarations scripturaires et puissantes.
Elle a pour objectif de nous faire gravir un à uns, les degrés du temple, c’est à dire nous permettre d’aller à la rencontre du Seigneur pour l’adorer et de nous soutenir dans nos combats en proclamant avec foi que la victoire ne se trouve pas dans nos capacités mais dans la toute puissance de notre Dieu.

Si la louange est une adoration à l’adresse du Seigneur alors n’oublions pas qu’elle est destinée à lui plaire à lui et pas essentiellement à nous… (À méditer)

Aussi, avec Wesley, je veux terminer par déclarer :
« Que votre chant soit donc comme le Seigneur l’approuvera. »

Past. Xavier LAVIE