« L’Esprit du Seigneur est sur moi, Parce qu’il m’a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres; Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, Pour proclamer aux captifs la délivrance, Et aux aveugles le recouvrement de la vue, Pour renvoyer libres les opprimés, pour publier une année de grâce du Seigneur. » Luc 4 :18-19.

En tant que conducteurs de louange, nous pouvons facilement nous décourager, ne nous sentant pas à la hauteur face à la responsabilité que Dieu nous a confiée de conduire Son peuple dans Sa présence.

Je suis trop jeune, trop vieux, je ne suis pas assez qualifié, je ne dispose pas des outils nécessaires, j’ai du mal à m’exprimer en public,…. sont autant de prétextes pour laisser de côté le plan de Dieu pour notre vie et pour enterrer le talent qu’Il nous a confié.

Quand tu commences à penser comme cela, tu doutes de ce que Dieu a mis en toi. Pourtant quand Dieu appelle un homme ou une femme à Son service, Il le oint et le qualifie ! Il suffit simplement d’accepter de ne dépendre que de Lui et de Son Esprit, et d’accepter le défi qu’Il te lance.

Face à tes doutes et tes pensées négatives, n’oublie pas les points suivants :

  • Dieu t’a choisi toi, alors n’essaie pas de devenir quelqu’un d’autre. Tu dois être le même sur l’estrade, chez toi ou dans ton travail. Ce n’est pas la peine de revêtir une apparence pseudo-spirituelle pour impressionner les autres quand tu es sur l’estrade. Reste toi-même, sans chercher non plus à copier un autre conducteur de louange ou une mode. C’est quand nous découvrons exactement qui nous sommes en Dieu que nous devenons le plus épanoui et le plus efficace.

  • Un conducteur de louange est un « motivateur », pas un animateur ou un manipulateur. N’essaie pas de provoquer les choses : tu ne peux pas susciter une réponse de l’assemblée en forçant les gens ; mais tu peux encourager les croyants pour qu’ils commencent à louer.

  • Chaque conducteur de louange sera un jour confronté à la frustration, la colère, l’impatience vis-à-vis du peuple, mais il ne doit pas montrer cette frustration. Au contraire, il doit rayonner de chaleur, d’amour, et de patience dans tout ce qu’il dit ou fait.

  • Ne sous-estime pas l’œuvre du Saint Esprit. Ne cherche pas à accélérer la progression de l’assemblée dans la louange, mais laisse le Saint Esprit agir dans les cœurs comme Il le désire. Même si tu as l’impression que rien ne se passe, ce n’est pas forcément la réalité.

Alors quelques conseils : reste sensible à la voix de l’Esprit et développe les talents que Dieu a placé en Toi. Donne le meilleur de toi-même pour Dieu et l’avancement de Son règne et sois adaptable face à toutes situations et toutes remarques.

Noémie Debleds